Anglais Francais Espagnol
EN FR ES

Mesure de la transparence dans le secteur forestier

Ces 18 dernières années, depuis la Déclaration de Rio sur l’environnement et le développement de 1992, on reconnaît de plus en plus que l’accès à l’information sur l’environnement, la participation au processus décisionnel et l’accès du public à la réparation des préjudices et aux recours constituent des éléments fondamentaux du développement durable et de la participation efficace du public à la gouvernance environnementale. Dans le secteur forestier, l’engagement accru des communautés locales dépendantes des forêts à l’égard de ces trois « piliers » de la gouvernance environnementale devrait donner lieu à un débat éclairé et ouvert sur la meilleure utilisation des ressources forestières et à un réexamen de la valeur des forêts en tant que ressource durable.

Gouvernance et transparence dans le secteur forestier

Le secteur forestier réunissant et engageant un large éventail d’intérêts et d’acteurs, il offre un cadre particulièrement propice au débat et à une meilleure compréhension des questions liées à la gouvernance et à l’importance de la transparence.

Selon le CIFOR, « la gouvernance forestière concerne la manière dont sont prises les décisions relatives aux forêts et aux personnes dépendantes des forêts, l’identification des responsables, la façon dont ils opèrent, et la manière dont ils sont tenus de rendre des comptes. Elle englobe les processus décisionnels et les institutions aux niveaux local, national, régional et mondial » (Bodegom et al., 2008).

La politique forestière soulève des débats internationaux et est sujette à polémique, principalement du fait que les forêts sont une ressource naturelle à l’importance universelle considérable mais qui est gérée, pratiquement partout, comme une ressource souveraine de l’État producteur.

La corruption est un aspect important de la gouvernance forestière, souvent exercée par des groupes d’intérêts urbains jouissant de contacts dans les plus hautes instances. Pour réduire la corruption, des pressions doivent être exercées de toutes parts.

Initiatives relatives à la gouvernance et à la transparence des forêts

Le projet Rendre le secteur forestier transparent est mis en œuvre dans le contexte d’autres initiatives dont des accords internationaux, des initiatives globales et des évaluations de la gouvernance.
D’importants efforts ont été concédés pour sensibiliser les gouvernements nationaux des pays riches en forêts, les négociants en bois, le grand public et la communauté internationale à la nécessité d’une bonne gestion forestière et d’une transparence du secteur. Pour accéder à des liens vers certaines de ces initiatives, cliquer [ici].

Cependant, trop peu de ces démarches accordent la priorité au renforcement des réseaux de la société civile – ONG internationales, nationales et locales et groupes communautaires – pour pouvoir identifier les questions de leur point de vue et défendre un changement avec efficacité.

Hébergé par
Global Witness DAR CIKOD CED SDI Grupo FARO Asociación de Forestería Comunitaria de Guatemala Ut’z Che’ Réseau Ressources Naturelles
Toutes les pages spécifiques aux pays sur le site Web sont gérées indépendamment par les organisations opérant dans les pays respectifs. Responsabilité légale