Anglais Francais Espagnol
EN FR ES

Libéria : Indicators

2011 > 20 Key Indicators > Politique forestière nationale

La Politique forestière nationale de 2006 a grosso modo pour objectif d’intégrer et d’équilibrer les activités forestières constituant les « 3C » (commerce, conservation et communauté) afin d’optimiser les bénéfices économiques, sociaux et environnementaux dégagés à partir des ressources forestières. La Banque mondiale a commandé un rapport d’Évaluation environnementale stratégique du secteur forestier en septembre 2010, où l’on peut lire que « malgré une politique déclarée de cohérence entre les 3C, on constate à l’heure actuelle une pénurie persistante de données économiques sur les aspects “communauté” et “conservation”, et les données sur les aspects commerciaux sont à remettre en question. Du fait du manque de données, il est très difficile de prévoir les activités futures de manière fiable… Cela signifie que, dans bien des cas, la prise de décisions économiques exclut les bénéfices réels et potentiels des options de gestion forestière, d’où une sous-évaluation des ressources forestières ». Il est désormais crucial de mener une étude exhaustive sur l’utilisation des forêts pour renseigner et promouvoir une révision de la politique assortie de différentes options.

La politique a été élaborée en 2006, la même année que la Loi nationale de réforme forestière, et elle ne semble conférer aucune orientation permettant de prendre en charge les intérêts contradictoires actuels ayant trait à l’initiative REDD+, à l’agriculture, à l’exploitation minière et à d’autres utilisations foncières ayant un impact sur les forêts. Il serait prudent qu’une révision de la politique tienne compte de ces problématiques et propose des solutions. Par exemple, deux vastes concessions agricoles octroyées dans l’ouest et le sud-est du Libéria vont avoir un impact sur l’écosystème forestier. À l’heure actuelle, les arbres à gomme sont traités en tant que produit forestier mais il n’existe aucune politique explicite couvrant cette activité. Le développement du programme REDD+ a des implications sur les forêts, mais il est mené dans le contexte d’un vide politique national.

Titre Politique forestière nationale et stratégie de mise en œuvre
Organisation Autorité de développement forestier (FDA)
Date 2006
Source http://www.fda.gov.lr/doc/LiberiaForestryPolicy.pdf
Suivant Précédente
Hébergé par
Global Witness DAR CIKOD CED SDI Grupo FARO Asociación de Forestería Comunitaria de Guatemala Ut’z Che’ Réseau Ressources Naturelles
Toutes les pages spécifiques aux pays sur le site Web sont gérées indépendamment par les organisations opérant dans les pays respectifs. Responsabilité légale